des Séquanes aux Mathéens

    L'histoire, un trésor !   



      Les millénaires qui nous ont précédés peuvent-ils être garants de notre avenir? Ont-ils été chronologiquement vecteur perpétuel du progrès ?
        Il n'y a pas à rechercher ici de démonstration partisane.
        Simplement, essayons de parcourir  en quelques clics  à remonter le temps, la machine des âges .

        Partez en balade par le  bouton "histoire" il vous ouvrira la porte de toutes les histoires , de celle des arts à celle des faits ou des techniques, et cela pour tous les pays. Bon voyage.

        Pour revenir à Mathay et au Pays de Montbéliard, les rubriques suivantes ramènent à notre coin de Comté sur un tempo à quatre temps, du carnyx à la clarinette. Le passé  au service de l'avenir.
histoire globale

Les temps anciens


      L'écoulement de l'eau au lit des rivières a guidé l'homme dans son cheminement depuis qu'il s'est dressé sur ses pieds.
        Voie de trait sur les berges, voie navigable sur l'eau, ressource, force motrice, le Doubs n'a pas manqué de retenir son attention sur tout son parcours. La navigabilité s'arrêtait ici.
        L'évasement de la vallée de Mathay à Pont de Roide, la crosse de Mandeure, le raccourci pour couper la boucle et rejoindre Voujeaucourt, ont incité nos très lointains ancêtres à profiter des lieux.
        Après des millénaires d'évolution, témoin le "trésor de Mathay" joyau de l'âge de bronze,  la mise en valeur "gauloise" qu'exercèrent les séquanes précéda largement la gloire  "romaine" qu'imposa la guerre des gaules pour plusieurs siècles. En 58 avant J.C. Jules César repoussa les Germains à peu de distance d'ici. Six ans plus tard leur précieux secours donna la victoire à César sur les gaulois coalisés sous les ailes de Vercingétorix.
        Les hordes barbares et l'effondrement de l'empire romain provoquèrent le retour au sommeil de notre petit territoire. Après l'énorme fourmillement que suppose la taille du théâtre de Mandeure, plus de 12.000 places, l'espace cultuel qui lui fait face et l'étendue urbaine et artisanale côté Mathay, nous pouvons légitimement être dans l'attente d'un nouveau souffle.
  Une petite visite enrichissante chez nos amis neuchâtelois  dont le musée www.latenium.ch restitue la place de l'homme dans son milieu jurassien.   

de Bibracte à Mathay

  Les temps médiévaux

     
  Partir du désastre des invasions barbares pour remonter la pente prendra des siècles.
      Combien parmi ces Huns et ces autres, ces Vandales, ces Francs, ces Alamans, ces Goths, ces Burgondes sont passés eux aussi comme les Séquanes à côté du " trésor de Mathay " enfoui là ! pour quelle cérémonie ?  ou par quel recel de rapine ?
      Daté de trois millénaires avant nous, livrera-t-il ses mystères? Ceux de sa composition sont admirables, mais ceux du temps écoulé!
      Le contrôle historique précis reprend ses droits vers l'an mille dans un chassé-croisé de féodaux, tandis que la chrétienté poursuit son chemin initié très tôt dès le deuxième siècle. Les moines invitent les paysans à éclaircir les bois, des villages naissent dans des endroits paisibles. Un air de liberté, d'indépendance flotte le long de la rivière et sur les plateaux en dépit des tiraillements seigneuriaux et des famines . Le château de Mathay s'érige, alimentant ses douves d'une dérivation du Doubs.
      De conquête loupée par Louis XI en  mariage  manqué par son fils Charles VIII, le comté de Bourgogne devient Franche-Comté. 
de Attila  à la renaissance

  Les temps de lumière

     
      Alors que court le XVIème siècle, la réforme gagne le Pays de Montbéliard. Si les princes de Wurtemberg se portent, comme les autres princes allemands vers le protestantisme luthérien, le peuple penche vers Zwingli et Calvin. Cette cohabitation reste unique, entre luthériens et calvinistes sans conflit excessif, spécifique à Montbéliard.
      Catholiques et protestants camperont désormais sur chaque rive du Doubs, à quelques enclaves près de sa sinuosité.
      Si la renaissance gagne sa gloire dans la révolution des arts et techniques, les conflits prétentieux et  les guerres gronderont encore tout au long des XVII ème  et  XVIII ème siècles. Querelles de prééminence, d'alliances, meurtriront  la population soumise aux exactions des soldats et mercenaires.  La plaine de Mathay, ce couloir de circulation, n'échappera pas aux saccages en 1637 pendant la guerre de 10 ans. De plus de quatre cent mille  notre province ne comptera plus que la moitié de ses habitants décimés par les armes et la peste.
De conquêtes en traités, la Comté en 1678, puis Montbéliard en 1793 seront rattachés à la France. Bernard de Saintes venant depuis Belfort, française depuis un siècle et demi, prendre possession de la Cité des Princes dans le calme bourgeois et l'intérêt économique de l'abaissement des barrières douanières qui l'enserraient. 
    
de François 1er à Voltaire

les temps modernes


      De la révolution industrielle à la décomposition industrielle, deux siècles  vont s'écouler.
    Enrichies de la paléontologie de Georges Cuvier qui incarne également le nouvel ordre social et administratif, les sciences induiront le nouvel ordre économique. Les fabriques deviennent usines, les paysans ouvriers.  http://fr.wikipedia.org/wiki/ottocento
    Les régimes politiques qui se succèdent et bafouillent, la république et la royauté, ne voient déjà plus, que de découvertes en applications, les tenants de l'économie leur volent la partie active du pouvoir.
    Les concessionnaires du chemin de fer étirent des rubans de rails. La course au gain de temps s'engage en même temps que la lutte des classes.
    Tout le monde mange à sa faim ou presque, sauf quand revient la guerre.  En 1870 si Denfert Rochereau résiste à Belfort,  Mathay voit passer en Janvier 1871 certains des "bourbaki", les guenilleux de l'armée de l'est défaite sur le front de la Lizaine, la troupe étant en repli en désordre  sur Besançon avant de finir sa déroute en Suisse    à Vallorbe.
    Mais le progrès est en marche. En 1889 les premières automobiles Peugeot font sensation, au milieu d'une production d'articles manufacturés innombrables. Les idées de petits génies foisonnent, dans le papier, le textile, le bois, la métallurgie, la mécanique, l'horlogerie, l'alimentaire. L'aube du XXème siècle augure l'épanouissement de l'homme .  En 1910 l'usine d'automobiles Peugeot s'installe sur des terrains marécageux, rendus salubres, acquis auprès des communes de Montbéliard et Sochaux. 
    L'art abstrait pose à peine ses toiles que la réalité belliqueuse creuse ses tranchées et plante ses croix.
    Pas le temps de comprendre, de mesurer la reconstruction qu'elle conduit à la crise de 1929. La circulation monétaire tarie, les dettes de guerre ne sont plus couvertes.
    Les cités ouvrières rapprochent la main d'oeuvre du lieu de travail.  En 1930 l'architecte E.Reess conçoit la cité-jardin de la cidatelle à Montbéliard. La lutte des classes joue côté cours d'usines.
    Le temps de comprendre la crise, la folie trouve sa place  et mène à nouveau à l'horreur, à cette guerre qui ne discerne plus civils et militaires, raison et racisme, et supprime cinquante millions de vies oubliant d'inscrire cette multitude aux socles des monuments aux morts.
    Les trente glorieuses qui suivirent ce second conflit mondial, cette nouvelle reconstruction, ont accouché de trente autres années de moins en moins glorieuses au terme desquelles nous arrivons. De plus en plus en crise dans un monde de plus en plus déstabilisé.
    Ce monde où l'évolution des sciences et techniques postées sous le règne financier fait penser amèrement  à cette vision de François Rabelais reprise par  Jean-Jacques Rousseau : " Science sans conscience n'est que ruine de l'âme".
    L'histoire est-elle un bon exemple? Et d'ailleurs, en retour en arrière, déjà cette simple question, où est donc Alésia?
    Ah l'histoire!  Si vous avez, au-delà de la curiosité, un goût pour la polémique, creusez ici http://www.alesiadesmandubiens.com/
    Pour le plaisir cet autre lien http://www.cancoillotte.net/ à consommer sans modération...
de Rousseau à Sarko


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : lundi 19 décembre 2016