Un grand pas pour l' humanité

   

Des premières traces visibles  des pas de l'homme sur nos terres à...

  Depuis la fonte des glaces


  Archéologie, le mot fait grincer trop souvent de nombreux élus.
  Sont-ils de tristes grincheux ?
  Des interpellations au sein même des assemblées parlementaires invoquant des retards provoqués par les fouilles nécessaires, préalables ou en cours de grands travaux, ont toujours été déboutées de leurs demandes de transgression. Nous pouvons tenter ici de justifier ces décisions, toujours favorables à l'archéologie.
  Particulièrement sur notre petit bout de territoire Nord Franc-Comtois, si riche en patrimoine que les institutions en place, opérateur en archéologie, le SIVAMM (syndicat intercommunal à vocation archéologique de Mandeure-Mathay) , l' INRAP (Institut national de recherche archéologique préventive) pour ne citer qu'eux doivent défendre.
  Mathay est systématiquement  associé à Mandeure comme appartenant à l'antique Epomanduodurum dans toutes les relations du site et des découvertes permanentes qui s'y rattachent.
  Cette présentation, cette compréhension de ce site avant d'en bouleverser le paysage, portent-elles atteinte au développement du Pays de Montbéliard ou au contraire augurent-elles un avenir revalorisé donnant une autre image vers une autre économie?

  L'homme dans ses premières progressions vers le nord à suivi la fonte des glaces. Plusieurs millénaires ont été nécessaires  à la conquête du pied de l'arc jurassien pour que  nous ayons trace qu' il accède, il y a 12.000 ans, à notre vallée et utilise la grotte de Rochedane à Pont de Roide en précieux refuge.
  Depuis, les innombrables échanges qui se sont établis et ont fait circuler "les personnes et les biens" sont attestés par les découvertes archéologiques. Comme la parure de cette "Belle de Mathay" datée de 1000 ans avant J.C. (tableau de Emilie Muzy, artiste bisontine)
  Retrouver à des centaines de kilomètres de leur lieu de production des éléments de chaque âge, de la civilisation de l'os, de la pierre taillée, de la pierre polie, du cuivre, du bronze, du fer, du verre, atteste de la vitalité que cette porte entre Vosges et Jura, bénie par le Doubs n'aura cessé de connaître.
  Voilà pourquoi nous sommes attentifs à son épanouissement dans la maîtrise du temps passé et de l'avenir. Valoriser ce patrimoine à la hauteur qu'il mérite ne peut que déboucher sur une perspective de dynamisme économique à tendance touristique et environnementale.  Une richesse qui réclame attention et précaution. Les années écoulées ayant meurtri dans un grand saccage, trop d'espace.
Le label " Pays d'art et d'histoire" dont le Pays de Montbéliard peut s'enorgueillir couronne un nouvel élan qui doit être perceptible par chacun et dont les élus s'empareront. Un clic sur le lien ci-dessous pour apprécier cette richesse. 
 Mandeure vidéo INRAP

Du néolithique à nos jours

  • 2015
Chaque année apporte son lot de découvertes et l'animation numérique permet une reconstitution fidèle.
https://vimeo.com/91275620
  • 2013
Initiative identique et épatante avec tablettes numériques durant les journées du patrimoine les 14 et 15 septembre 2013. Gastronomie d'époque reconstituée d'après de fidèles recettes par Culture-food traiteur rue...du théâtre , excellent.
  • 2012
Les visites organisées tout au long de l'été auront  connu une apothéose  durant les deux journées du patrimoine les 15 et 16 septembre. Des tablettes numériques permettaient, en les orientant dans toutes les directions face au théâtre, de visualiser son aspect originel, hier et aujourd'hui dans le même coup d'oeil.
http://www.agglo-montbeliard.fr/index.php?id=424&dklik_uid_breve=666&limit_first=0
Les chercheurs de l'Université de Bourgogne penchés sur l'archéozoologie accompagnent la découverte de l'immensité du sanctuaire et l'importance de la ville. La quantité considérable d'ossements prouve le caractère non seulement sanctuarial,  mais alimentaire et festif des lieux.
Le forum qui manquait à une structure gallo-romaine de cette envergure vient d'être découvert, tout simplement à l'arrière du théâtre.
  • 2011
  Les découvertes de l'été 2011 exploitées  par les étudiants de l'Université de Lausanne, partenaire du site de Mandeure, assurent un lien historique.
De ce qui était connu et semblait indiquer un déclin très profond des lieux autour du quatrième siècle se dessine maintenant une continuité grâce à la découverte de cette église, de ses nombreux vestiges, de thermes militaires et du réemploi de matériaux. Un véritable passage historique entre le gallo-romain et le médiéval aux cinquième et sixième siècles.

  Le lien ci-dessous illustre cette découverte fondamentale.//
http://www.unil.ch/Jahia/site/iasa/cache/off/pid/26104?showActu=1313757209740.xml&actunilParam=news

    Méthodes de prospection


  2013

    De l'intérêt de l'archéologie , de son rapport à l'urbanisme d'aujourd'hui , de la nature de la voirie et son rapport à la rivière, à la gestion de l'eau et à la maîtrise des espaces toutes interrogations dont les réponses siègent à fleur de sol.
Encore faut-il se donner les moyens de les découvrir pour mieux comprendre ce riche vécu et savoir diriger notre avenir en ayant digéré les expériences passées.
Les diverses méthodes de résonances  électrique, magnétique et leur conjugaison offrent aux archéologues des outils facilitant les découvertes et ouvrant de nouveaux pans de réflexion. Compilés avec les suppositions des études traditionnelles antérieures la compréhension de la présence de nos ancêtres s'analyse avec précision, se recoupe et s'amplifie par de nouvelles investigations de terrain.
  Faire connaître ces travaux et leurs résultats, tel était le but de la conférence menée dans le cadre des journées du patrimoine en mairie de Mathay.
  Assortie des délices gastronomiques d'époque  reconstitués sur la base de recettes authentiques, la fin de présentation enchantait aussi les papilles.

Gaulois artisans à Mathay




Pays de Montbéliard Agglomération propose des visites guidées des sites historiques de notre espace. Agrémentées de documents visuels, ces rencontres sur site permettent une compréhension immédiate.
Reconstituer par des planches, comme celle ci-contre, les lieux tels qu'ils furent vécus par nos prédécesseurs il y a deux mille ans, justifie tous les relevés et fouilles de terrain que les archéologues ont réalisés méthodiquement.
La richesse exceptionnelle du site Mandeure-Mathay se dévoile chaque jour un peu plus.

Le 12 Juin 2011 la guide-conférencier Régine Klem accompagnait un groupe avisé, vivement intéressé.
Un clic sur l'image du diaporama pour en maîtriser le défilement et les commentaires.

A connaître  www.patrimoine-pays-de-montbeliard.fr 

      Luxeuil les Bains



    La richesse architecturale de Luxeuil n'est plus à démontrer, il suffit de s'en émerveiller.
    Les découvertes archéologiques anciennes offraient déjà à la ville un historique remarquable, celles récentes, depuis 2005 viennent d'ouvrir des perspectives non seulement pour le bonheur des archéologues et des historiens mais pour tout un rayonnement dont pourrait profiter la ville au plan touristique.
  La chance de Luxeuil est de présenter un ensemble de sites qui lient les siècles les uns aux autres depuis l'antiquité en passant par l'avènement de la chrétienté, l'épanouissement médiéval, le chambardement de la révolution pour arriver aujourd'hui à des découvertes fondamentales, la lecture de vingt siècles de vie grâce au séjour des morts. Des nécropoles antiques à la crypte mérovingienne révélée fin 2009, plus de 120 sépultures en sarcophages, c'est la trame d'une nouvelle appropriation de l'histoire de la Franche-Comté qui demande à être tissée, bien avant Saint Colomban et bien après Saint Valbert.
  Toutes les réflexions vont dès maintenant en ce sens, avec toujours cette question sur notre parcours, d'où venons-nous où allons-nous?
  Nous suivrons avec le plus grand intérêt quelle forme de valorisation sera développée associant tout le patrimoine luxovien.

      www.amisaintcolomban.net


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : lundi 19 décembre 2016