Choix de billets


  Cette revue de presse ne sera jamais qu'une petite vitrine.

  Continuez à faire vivre la presse en achetant les journaux ou en vous abonnant à leurs sites internet, la démocratie et l'information n'en vivront que mieux.
Au besoin réagissez comme nous, la compréhension n'en sera que plus précise.

  Mardi 3 juin 2014




Il n'y a pas de problème plus important que celui de l'alimentation, en terme de quantité pour le milliard de nos congénères qui souffrent de mal nutrition,  en terme de qualité pour les plus nantis que nous sommes et en premier lieu en terme de production pour les agriculteurs partout à travers le monde en proie à des difficultés. Il s'agit donc de résoudre l'équation que nous posons depuis longtemps:
"Alimentation + emploi + environnement = 1 " , avons-nous des mathématiciens compétents pour la résoudre?

L'exposition proposée à la Damassine jusqu'au 15 juillet présente différents éléments de cette équation , les ressources et les entraves à sa résolution.

Il convient d'être particulièrement sensible et attentif à cette présentation

Est républicain

Lundi 2 juin 2014 



L'animation du site extraordinaire du théâtre d'Epomanduodurum prend chaque année une ampleur nouvelle qui attise la curiosité du profane ou l'avidité des visiteurs les plus éclairés.



Est Républicain

    Vendredi 16 mai 2014




Sujet permanent au coeur des inquiétudes de santé, la qualité de l'eau se mesure en instantané par la vitalité de la faune.


Article Est Républicain


Belles parmi les belles nos rivières voient mourir leurs poissons les plus nobles, les plus fragiles, comme signal angoissant.

Il n'y a pas un coupable mais un faisceau de convergence de responsabilités. Stigmatiser n'est pas créer la solution.

La manifestation de samedi 17 mai 2014 posera les questions pour que s'impose après une véritable expertise une coordination d'efforts positifs de lutte contre les pollutions.

  Lundi 5 mai 2014


    L'ombre des clochers s'étend toujours sur nos villages, pour leur caractère respectif, pour leur histoire.

  Le patrimoine humain qui les a fait vivre au long des temps est composé de personnalités diverses souvent fortes non seulement de leur sacerdoce mais aussi de réflexions profondes sur notre temps.

  Le père Marion, qui vient de franchir le centenaire, illustre parfaitement la richesse de ce patrimoine par sa capacité d'échanges d'idées, de rencontres, d'écoute de chacun, qu'il soit athée ou fidèle. Conviction, tolérance et franchise sans doute les paramètres de la longévité. Merci l'Abbé.



coupure Est Républicain mai 2014

  Mardi 29 Avril 2014


Est Républicain de ce jour



Etre né quelque part, et garder pour ce lieu tout l'attachement que les liens économiques et sociaux ont tissés, conjugue en soi la volonté et l'énergie, la résistance et la raison.

Les temps que nous vivons démontrent la complexité de l'espace marchand international.
Les remous que connaît le nord Franche-Comté portant ses plus grands fleurons industriels comme de lourds fardeaux dans un  courant d'incertitude, rappellent que des structures plus modestes participent heureusement à notre quotidien par leurs ressources d'emploi.

Assurer la ferme familiale,  passer par l'artisanat, pour arriver aux petites et moyennes entreprises pour pérenniser  ces structures familiales toujours en place dans leur berceau d'origine, donne un gage non seulement de stabilité mais surtout d'avenir. Il convient de préserver cet avenir, lui-même très ouvert aux échos extérieurs et capable de s'y adapter, au plus près de l'homme.

  Samedi 19 avril 2014




    Au lendemain des élections municipales et des bouleversements au sein de Pays de Montbéliard Agglomération, cette leçon vaut bien un fromage sans doute!

  Souhaitons bel avenir à ce fromage "Montbéliard" qui honore en nom propre la fameuse "Montbéliarde" déjà pourvoyeuse de lait pour les plus nobles appellations de notre cru. 

  Mardi 28 janvier 2014



  Le patrimoine archéologique de Mandeure-Mathay ne cesse d'être enrichi de pièces et d'explications relatives aux découvertes.
Que ce soit en expositions ou en conférences la transmission de connaissance procure un plaisir universel pour les yeux et les oreilles. L'enthousiasme des archéologues en est le moteur.

  lundi 30 décembre 2013



  Toujours aussi bien documenté et toujours à l'honneur, on ne peut se priver de poursuivre l'acquisition de cette collection historique avec ce nouveau volet de l'histoire de Mathay.

  lundi 16 décembre




  Ce plongeon arctique au voyage hivernal nous rappelle que la circulation en Europe des personnes et des biens n'est pas un vain mot. Ici la richesse ornithologique apparaît comme bien universel. Protégeons-la par tous nos efforts et aidons-le, en préservant notre nature, à effectuer sa migration saisonnière. 

  Jeudi 5 décembre 2013








  Il est très rarement tenu compte dans les réflexions et constats sur les pollutions que nous subissons du transport aérien.

  Cette illustration que chacun peut fréquemment constater en levant la tête donne la juste idée du trafic par  ce croisement des couloirs aériens tissé dans notre ciel.
   
  Par dessus, les satellites enregistrent bien d'autres images, graves, qui parlent d'elles-mêmes.

  http://chemtrails.fr.overblog.com/photo-satellite-de-chemtrails-au-dessus-de-la-france

  Vendredi 18 octobre 2013

  Recevoir la très haute distinction de Chevalier dans l'institution suprême de La Légion d'Honneur investit non seulement celui qui en est gratifié, mais aussi tout une région  dans le  sillage de son action.
  Gilles Curtit souligne volontiers que sa démarche professionnelle et ses états consulaires au sein de la Chambre de Commerce et d'Industrie Régionale s'inscrivent dans le partage humain indispensable avec de nombreux collaborateurs et des soutiens indispensables, auxquels il rend un fervent hommage.
Le premier terreau les premières racines, comme le précise l'article ci-contre, sont situés à Mathay dans le berceau familial. Cette appartenance ouvrira très vite la voie à Gilles Curtit pour diverses actions envers les autres et pour l'intérêt général. Tracer un chemin large ouvert aux idées et à la réflexion avec autrui, devient accueil autant que doctrine.
Nous sommes particulièrement fiers que notre ami soit ainsi distingué et nous nous en faisons l'écho avec une très grande joie. Le remettant, Pierre Moscovici ministre de l'économie et des finances apportait à ce moment d'émotion sa part de grandeur avec une  cordiale estime, qu'il  exprima très chaleureusement. 

  Mercredi 9 octobre 2013


Est Rep 

  L'histoire de notre lopin et la construction de ce que nous sommes. splendide exposition.

  Samedi 28 septembre 2013



S'il est une façon élogieuse de rendre les faits sur un ton juste , l'article de l'Est Républicain signé de Françoise Jeanparis, l'illustre parfaitement.

Notre concitoyen Pierre Quittet, dont nous annoncions, dans notre rubrique Personnalités,  que les mérites seraient ainsi honorés à l'automne, a reçu officiellement sa décoration.

C'est avec un très vif plaisir que nous donnons écho à cette distinction dans l'Ordre National du Mérite. Faire ainsi honneur à un tel acteur de notre société fait valoir l'institution pour le choix pertinent d'un tel récipiendaire.

  Jeudi 19 septembre 2013




  Les techniques modernes utilisées par les archéologues permettent une appréciation fine des implantations de toutes les structures antiques. Bâtiments, édifices, voirie apparaissent. La comparaison avec les connaissances précédentes dues aux relevés de terrain affinent et amplifient  l'exactitude des informations.

  Cet enrichissement des connaissances des modes d'urbanisme qui nous ont précédés permet d'envisager avec méthode notre propre évolution de l'urbanisation. Le traitement de l'eau étant un des premiers chefs de la réflexion. En la matière ce que savait faire la période gallo-romaine force l'admiration.

  Mercredi 18 septembre 2013




  L'écologie contre l'écologie?

  La puissance de l'eau , infiniment renouvelable doit plus que jamais intéresser les esprits, en rejoignant qualité du paysage et poésie...écologique et économique. Le moindre ressaut peut cacher une turbine. Bagarrer pour créer des passes à poissons là où ils passent déjà est un peu exagérément grégaire.

Jeudi 8 août 2013

  Est Républicain du 8 août 2013




    Nouvel article explicite sur "notre trésor" découvert en 2006.
L'intérêt qu'il continue de susciter dans la communauté scientifique ne faiblit pas. Au contraire ce sont de véritables perspectives quand à la confirmation des circuits économiques et sociaux  de ces temps reculés qui sont suggérés et trouveront sans doute leur solution.


    Nos temps modernes qui ont aboli les distances ne laissent pas indifférents sur la circulation "des personnes et des biens" en ces temps qui écrivaient peu l'histoire mais n'en étaient pas moins d'une richesse humaine et artistique d'une très grande affirmation par un tissu de communication intense. C'est ce que cherchent à décoder les archéologues dont nous partageons l'enthousiasme.

  Mardi 28 mai 2013


Journal  Le Pays - Patricia Louis - article in-extenso:

"Le dossier de la rocade Nord, dans les cartons depuis trente ans, devrait enfin se réaliser avec une première partie des travaux rue du Miemont.

C'était le serpent de mer. Dans les cartons depuis plus de trente ans, le projet de rocade Nord qui doit desservir Nommay/Grand-Charmont verra enfin le jour. Début des travaux en 2018.

Lors du débat sur le bus à haut niveau de service lundi soir au conseil municipal, Guy Bêche, élu divers gauche, a suggéré que la réalisation de la rocade Nord soit inscrite dans le cadre du futur mandat.

La question est toujours d'actualité semble-t-il. Jacques Hélias l'a remise sur le tapis il y a un an et demi. Une réunion est prévue au cours des prochains jours avec le conseil général et le président de l'Agglomération a l'intention de demander que l'ordre du calendrier soit inversé. Les travaux doivent démarrer en 2018 et devraient se faire en deux parties. Jacques Hélias plaide pour que dans un premier temps soit aménagée la partie rue de Meimont/École de police/Centre hospitalier. Cet axe redevient stratégique car il s'agira de desservir le site historique André-Boulloche où sera conservée une antenne de l'hôpital ainsi que le Mittan. Dans un deuxième temps serait programmée la partie Grand-Charmont/Nommay. Cette rocade Nord doit permettre d'éviter aux automobilistes qui se rendent en Haute-Saône ou dans la vallée du Rupt d'éviter le centre de Montbéliard.

Denis Sommer : « Inacceptable »

Cette inversion des priorités n'est pas du goût de Denis Sommer. « C'est inacceptable car cela va générer des flux de circulation à Grand-Charmont. Les automobilistes vont s'en servir comme d'un shunt pour rejoindre le nord de l'Agglomération depuis l'échangeur de l'autoroute. Le risque c'est qu'ayant réalisé la première partie, la seconde ne se fasse pas du tout faute de moyens financiers », proteste le maire de Grand-Charmont. Et d'ajouter : « Comme on ne peut pas élargir la rue du Miemont, il faudra construire un viaduc pour redescendre vers la petite zone d'activités de Bethoncourt et cela coûte très cher ».

Denis Sommer souhaite que les deux parties soient aménagées en même temps car pour la commune, il y a un enjeu d'urbanisation dans le secteur de la Bouloy."

Samedi 20 avril 2013


  les prochaines échéances électorales, à commencer par les municipales de l'an prochain, tiendront compte de ces nouvelles dispositions.
Il est également question d'une parité absolue au sein des conseils municipaux.

  Jeudi 11 avril 2013


  Nous saluons avec plaisir cette distinction  attribuée avec un grand mérite à notre ami.

Son effort permanent et opiniâtre au sein de l'activité économique régionale et nationale, par ses fonctions professionnelles et consulaires, lui vaut cet honneur amplement justifié. 

  Jeudi 14 mars 2013

 
L'industrie source inépuisable d'emplois, à condition de revaloriser le travail manuel avec autant de vigueur que celle qui l'a déconsidéré pendant des décennies, paradoxalement à l'instant même ou le développement technologique faisait apparaître l'étroite liaison de l'intelligence et de la main. Les Chambres de Commerce et d'Industrie et la Région de Franche-Comté s'impliquent conjointement dans cette action épanouissante, du 18 au 24 mars.
Extrait Est Rep du 12 mars: " Le président de la chambre de commerce et d'industrie de Franche-Comté, Gilles CURTIT, le rappelle d'emblée. Dans le contexte de crise actuel, alors que les jeunes ont peu de chances de trouver un emploi sans formation qualifiée et qu'ils sont sur-représentés parmi les chômeurs, « l'obligation majeure pour nous est de les diriger vers les formations dans lesquelles les entreprises ont des besoins ». C'est le cas de l'industrie, « où nombre d'emplois ne sont pas pourvus, notamment des emplois qualifiés, et où des départs programmés vont arriver de façon importante ». "
// ' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Lundi 4 mars 2013


L'Est Républicain.

En pleine problématique de la circulation des approvisionnements alimentaires, les initiatives de production et d'exploitation locales sont à promouvoir avec enthousiasme.
Nous étions très fiers d'être représentés pour l'inauguration officielle du démarrage des travaux de cette structure en plein coeur du Pays de Montbéliard. La mise en service de cette chaîne alimentaire de haute qualité est prévue pour la fin 2013.
Cliquez pour agrandir l'image

Vendredi  1 mars 2013


  Il est toujours assez lamentable qu'ajoutant aux difficultés morales et matérielles un laps de temps considérable s'écoule avant la transmission de dossiers.


Fin mars ces dames ont enfin touché leur dû , sans augurer de leur avenir professionnel.

  Lundi 18 Février 2013 


    Tout le monde ne rencontre pas le succès auprès des médias. Tout le monde n'en a pas les mérites. Quand cela se produit à sa juste valeur et qu'il s'agit d'un mathéen qui a voué sa cause, le football, au service de la jeunesse avec une grande lucidité c'est un plaisir de s'en faire l'écho. Merci à Gérard Crucet.
article in-extenso journal Le Pays
http://www.lepays.fr/doubs/2013/02/18/a-qui-le-football-peut-dire-un-grand-merci

Vendredi 8 Février 2013




Au même moment ou le tableau l'origine du monde de Courbet trouve miraculeusement une tête, celles de  Belfort et Montbéliard ne trouvent pas corps;  si l'origine du SMAU est déjà lointaine la perspective dessinée est au brouillage de gens qui ne peuvent se voir en peinture.

Projets certes, mesurés certainement, concertés sans aucun doute seront à venir, comme cela eut dû toujours se dérouler.

L'entité géographique et économique que vivent les habitants mérite mieux que les tiraillements de couverture à soi, que la bousculade des egos sur leurs ergots.

Il y a condamnation à s'entendre sans complexe d'infériorité ou de supériorité, sinon une refonte territoriale imposée pourrait bien siffler la fin de la récré.
Notre contribution

Lundi 7 Janvier 2013

Article Le Pays, Patricia LOUYS article in-extenso
José Thomas, président de la commission d'enquête publique : « Le dossier technique est austère mais il peut être téléchargé sur le site de la DREAL».

L'Europe a épinglé l'aire urbaine pour le dépassement du seuil limite concernant les particules fines. L'État met en place un Plan de protection de l'atmosphère. Ouverture de l'enquête publique aujourd'hui à Montbéliard.
« 37 permanences seront tenues dans l'aire urbaine et le public pourra s'exprimer sur ce Plan de protection de l'atmosphère », précise José Thomas, ancien président du tribunal administratif de Besançon, qui est à la tête de la commission d'enquête publique.
L'aire urbaine dépasse les valeurs limites pour certains types de particules et l'État a décidé avec ce Plan de réduire le niveau de concentration de ce type de polluants et de définir les modalités d'une procédure d'alerte.
L'enjeu est de taille. Les dernières études sanitaires montrent que l'espérance de vie est en moyenne abrégée d'environ 10 mois dans l'Europe des 25 en raison d'une pollution atmosphérique liée aux particules, plus communément appelées poussières. Le lien entre particules et maladies cardiovasculaires est clairement établi. L'Europe a décidé d'agir par un renforcement de la réglementation dans l'air ambiant. En France, le plan particule de mars 2011 en est la réponse.
Les activités quotidiennes, notamment le chauffage, sont à l'origine de la majorité des rejets de particules. La combustion à l'air libre de végétaux, à première vue anodine, participe également aux émissions pour plusieurs polluants, dont les particules, qui véhiculent des composés cancérigènes comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques, les dioxines et les furannes.
Dans le cadre de ce Plan, des mesures pourraient être prises dont l'interdiction d'utilisation d'appareils de chauffage bois à foyer ouvert, la limitation de vitesse à 90 km/h…
Pratique
L'enquête publique aura lieu du 3 janvier au 6 février. Le dossier d'enquête sera tenu à la disposition du public aux heures habituelles d'ouverture du service Urbanisme pendant toute la durée de l'enquête.
Le président de la commission d'enquête ou un membre de celle-ci assurera une permanence : lundi 7 janvier de 14 h à 17 h au service Urbanisme, mardi 22 janvier de 14 h à 17 h au service Urbanisme et samedi 2 février de 9 h à 12 h au service Population Réglementation.
Ce dossier sera également consultable sur le site internet de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement de Franche-Comté à l'adresse suivante :

www.franche-comte.developpement-durable.gouv.fr

Nous étions présents à la réunion publique du 24 Janvier à Valentigney . Notre avis en un clic sur l'image ci-contre.

Cliquez pour agrandir l'image

  Vendredi 21 Décembre 2012



La prise de responsabilité par le monde agricole est démontrée avec une précision exemplaire dans les propos de cet interlocuteur. C'est même la base de la réflexion sur la reconversion d'une économie planétaire.
  Il sera fondamental que toute la société et particulièrement ses représentants acquièrent la même pleine conscience que l'alimentation doit nous préoccuper prioritairement à l'échelle de la planète, entre gaspillage et insuffisance, et qu'elle est de surcroît l'élément fédérateur de notre destinée. 

Décembre 2012  Doc ER 06/12



    Alors que les besoins de la population augmente par le vieillissement progressif de la population, faute de moyens les interventions d'aide à domicile ont baissé de 5% en deux ans.
    La population en pâtit , les salariés de structures jeunes, mal consolidées, en sont victimes.
L'antenne de Mathay, la plus importante de Gardénia, a servi d'exutoire depuis une semaine dans ce dommage  immanquablement conflictuel dressé dès le début 2012 et dont l'aboutissement n'est pas encore écrit.
L'intérêt des personnes assistées et celui des salariées est loin d'être couvert dans une harmonie économique.

Décembre 2012    Doc ER 04/12


  L'association d'aide à domicile Gardénia affiche un lourd déficit de 750.000€ . La justice tranchera prochainement sur la gestion qui a conduit à cette béance. Pour l'instant elle a édicté, dans l'urgence, le processus de reclassement des 2/3 du personnel vers d'autres structures associatives à vocation identique.
Loin du consensus une polémique enfle alors que la date butoir du 10 Décembre doit entériner la décision de justice qui laisse sur le carreau près de 60 salariées.
Cliquez pour agrandir l'image

  Lundi 3 Décembre



    Le corps des sapeurs-pompiers de Mathay a toujours fait preuve d'un dynamisme remarquable. Recrutement et formation de jeunes l'ont toujours illustré.
L'intégration au corps est souvent synonyme de longévité parfois jusqu'à l'âge obligatoire de la retraite.
Il est alors légitime de se retourner sur le dévouement accompli et d'en faire l'écho.
Merci au médaillé Christian Gaiffe.

Vendredi 2 Novembre 2012


  L'article ci-contre de L'Est Républicain appellera éclaircissement.
  

Jeudi 19 Septembre 2012

  Journal Le PAYS article de Patricia Louis. 
Dialogue avec la SNCF ou expression d'une volonté bloquée qui s'est portée sur le tout TGV au détriment des dessertes locales?

Discuter de la vie du rail en prenant le café : les voyageurs ont fait la pause hier à la gare de Montbéliard. Photo Patricia Louis
À la SNCF, tout n'est pas possible. Pas question de rouvrir la ligne desservant Pont-de-Roide mais des réflexions sont en cours pour améliorer la liaison avec Mulhouse. À la descente des TER hier, les voyageurs ont pu faire part de leurs préoccupations.

Jacques Clouard est salarié à Mulhouse. Il habite Pont-de-Roide. Pour rejoindre son lieu de travail, il aurait préféré faire tout le parcours en train mais il est contraint de venir en voiture jusqu'à Montbéliard. « Tous les jours, je dois faire vingt kilomètres en voiture et la circulation n'est pas facile. Pourquoi ne pas rouvrir la voie qui desservait auparavant Pont-de-Roide ? Il n'y a pas de bus, aucun transport en commun… Les Suisses arrivent bien à irriguer tout le territoire, pourquoi pas nous », proteste le voyageur. « Il y a déjà la voie qui peut être opérationnelle rapidement ».
Ce projet serait trop coûteux et rencontre des obstacles techniques, répond en substance Patrick Oeuvray, directeur de la ligne Besançon-Belfort. « La ligne n'est pas fermée mais neutralisée. Mais la SNCF ne veut plus de passages à niveau. Ce qui est souvent le cas en milieu urbain ». Sur cette ligne, il y a deux passages à niveau : Voujeaucourt et Mathay. À Voujeaucourt à cause de la proximité du Doubs, il est difficile de faire un passage sous rails…
À Montbéliard se pose également la question de la suppression du passage à niveau. Des hypothèses sont en cours d'études. La semaine dernière, des travaux ont permis de rénover un vieux passage en bois en installant du matériel en caoutchouc, plus silencieux.
Autre question à la pause-café : la liaison avec Mulhouse. La demande de beaucoup de salariés d'une liaison directe avec Mulhouse sans passer par Belfort. « Nous commençons à travailler avec la Région Alsace afin d'avoir des trains directs ».

Des ascenseurs à la gare de Montbéliard
Les étudiants qui se rendent désormais à Strasbourg se plaignent également d'un trajet qui n'est pas simple. D'abord se rendre à Meroux-Moval, puis aller jusqu'à Mulhouse pour prendre un train pour Strasbourg. « I l n'y a pas de gain de temps », reconnaît Patrick Oeuvray.

Un autre passager se plaint du prix trop élevé des déplacements en train tandis qu'un deuxième note que l'abonnement travail ne donne pas accès au TGV.
Les doléances portement également sur le manque de trains à certaines heures creuses.
Enfin, le directeur informe les voyageurs que des travaux de meilleure accessibilité seront engagés dans les deux ans à la gare de Montbéliard. « Nous allons rehausser les quais et installer des ascenseurs ».

Vendredi 6 Juillet 2012



    Un cru de valeur pour le Bac.
    Une qualité de l'enseignement à Mathay toujours confirmée, année après année, confortée dans les collèges et lycées du Pays de Montbéliard.


  extrait Est Républicain

  Lundi 11 Juin 2012





    Le plateau sportif bientôt inauguré



    Inauguré le 13 et apprécié



    Mais diable, pourquoi est-il si isolé?
    Pour tenter le diable?

  Jeudi 3Mai 2012


  Sise à Blamont la société Autocars Doux Voyages de Pascal Doillon, a emporté l'appel d'offre du Conseil Général du Doubs pour le transport scolaire des enfants en situation de handicap. Ce service qui participe directement à l'équilibre des chances de cette jeune population en situation particulière a été  installé depuis la rentrée dernière en un temps record.
  L'acquisition de 25 véhicules, l'embauche simultanée de chauffeurs, permettent de couvrir pour ce service spécialisé la moitié du département. L'autre moitié étant assurée par ailleurs.
  Nous saluons, comme les discours le soulignaient, le chaînage efficace des décideurs du Conseil Général, des financiers, des équipementiers et des rouages de l'entreprise au sein de laquelle nous savons toute l'énergie et l'opiniâtreté de notre amie Emmanuelle Dodane.
  L'inauguration officielle de la flottille dédiée de ces véhicules s'est déroulée sous la présidence de Claude Jeannerot en présence des conseillers généraux concernés dont celui de notre canton Frédéric Barbier qui fut très actif sur ce sujet.
  Cette collaboration était officialisée par la remise des clés des véhicules. Le Président Claude Jeannerot s'acquitta avec chaleur de cette tâche qui donnait honneur et responsabilité à chacun des chauffeurs.  

Jeudi  3 Mai 2012 bis

Extrait du journal Le Pays

Démonstration s'il en était besoin qu'on ne diminue pas un endettement tant que l'on emprunte à nouveau .
Cela ne peut intervenir qu'à l'extinction d'emprunts antérieurs, non renouvelés.
Ce ne sera donc qu'au long des prochaines années et à cette condition que nous sortirons de la lisière du surendettement.

  Jeudi 1 Mars 2012


  A propos de cet extrait du compte rendu du conseil municipal du 13 Février 2012 (ER 01/03/12), insistant sur le PLU, une observation immédiate s'impose. Elle concerne la fonction d'un commissaire enquêteur d'une enquête publique. Son premier devoir, celui de l'investigation pour valider l'intérêt général d'un projet, lui ouvre tous les possibles. Qu'il s'en serve à sa convenance est à son honneur. La richesse de l'enquête en ressortira. Lorsque après analyse il a notifié sa décision son dernier devoir est celui de réserve. Un commissaire enquêteur ne doit s'exprimer au-delà de ses conclusions. C'est une règle stricte. Il était utile de poser ce rappel.
  Dans ce contexte, user de glose et d'argument dilatoire pour faire passer une tâche fort structurée et fouillée dans le présent dossier en un propos hors sujet est donc singulièrement déplacé, quand l'intéressé ne peut répondre.
  Avoir lu , lors de ce conseil du 13 Février , un extrait de "courrier préfectoral" mais ne pas en faire état dans le compte-rendu, y citer par contre  une réunion qui donne des "avis" dont on n'avait rien entendu ce même jour laisse perplexe et citer l'ADU dont le rôle d'accompagnement au montage du dossier est nous le savons particulièrement circonspect, laisse pantois.
  Mais bien entendu chacun est libre de donner son avis, nous en usons nous-mêmes et chacun devrait s'y exercer plus souvent quand il y a possibilité de s'exprimer.
  La seule force de loi en telle occurrence reviendrait au Tribunal administratif, appeler à statuer par quiconque, si une municipalité passait outre comme elle en a la possibilité à la décision d'un commissaire enquêteur.  Le reste n'est que bavardage et commérage de complaisance et de lassitude.

  Ce projet foncier, parcelle AI 228, tombe de lui-même, il a été retiré par le requérant qui a parfaitement compris que la raison se situait dans l'intégrité de son site industriel et de son autre projet, celui de l'augmentation de puissance de la centrale hydroélectrique dont il est le propriétaire. Nous le félicitons pour le sérieux de sa réflexion et l'effort technologique et financier  qu'il entreprend et devra soutenir.
  Quantités d'informations devront être apportées dans cette perspective, structure du barrage, technologie de production, régime des eaux, nuisances sonores, tout en apparaissant dans l'enquête publique qui interviendra le moment venu. Intéresser le public à cette nouvelle enquête sera fondamental.
  Une telle restructuration sera notifiée nécessairement au PLU . Chanter autre chose  fait s'étrangler.  

Vendredi 3 Février2012


Fins observateurs de la rivière les pêcheurs s'expriment sans détour. Ils sont les gardiens d'un environnement qui aura connu une litanie d'agressions au fil des ans et connaît encore un manque d'égard évident.
Les écouter et mieux encore les comprendre protège notre avenir autant que leur loisir.

  Jeudi 15 Décembre 2011





    Nous ne sommes pas les seuls à vanter le travail de Guy Emmonot et nous sommes particulièrement fiers qu'il soit largement reconnu.
  Entre le "Mistral gagnant" de Renaud et la "Madeleine" de Proust, le gâteau de fête de Mathay.

Les deux premiers tomes restent en vente auprès de l'auteur.
  Le troisième qui vient de paraître l'est tout fraîchement en ce mois de Septembre 2012, ainsi qu'au Tabac-Presse Vauchier à Mathay et à la librairie Nicod à Valentigney.

  Lundi 12 Déc 2011





  L'exposition présentée pour la première fois à Mathay les 10 et 11 Décembre a attiré un public ravi de contempler un tel patrimoine. Le mérite du découvreur, Eric Rebert amateur de la poêle à frire, n'en est que plus grand d'avoir eu le scrupule immédiat de déclarer ce trésor.
  Nous le déclarons à son tour mathéen d'honneur.

Samedi 29 Octobre 2011

Dans les cordes? Lesquelles?
  Essayons d'accorder les violons. Oublions les gants et le ring!
  Nous respectons infiniment le choix du peuple qui se détermine toujours en fonction de ce qu'il sait et de ce qu'il comprend. Autrement dit en fonction de ce qu'on lui inculque et de ce qu'on lui explique en pesant le pour et le contre, ou au contraire en refusant cette idée élémentaire de pédagogie par l'information.
    C'est pourquoi, sur autant de sujets, nous exprimons nos points de vue dans les articles de ce site afin d'établir cet équilibre sain. Il y a lieu de préciser que nous sommes sollicités à aller renifler ces sujets et que ce n'est pas un plaisir nauséeux  qui nous entraîne à y mettre le nez.
  Tout ce qui apparaît dans nos analyses c'est le constat de ce qui existe ailleurs, labellisé mieux. Nous l'illustrons à regret dans nos propos et dans nos albums.
  Il ne s'agit donc en aucun cas de dénigrement mais tout à l'inverse d'apporter un esprit participatif éclairé. Mais comme cela ne peut être fait  en concertation préalable par refus réitéré et ostracisme, nous n'arrivons ici et par écrit, qu'à posteriori en critique positive, en toute vérité consultable par tous. Il est donc inapproprié de confondre harcèlement avec information, téléguidage (ce n'est pas nous qui le disons) avec spontanéité.
  Quant aux références à des attaques personnelles, à des déformations de faits ou de propos,  il suffit de la psychologie acquise  dans une cour d'école pour démontrer que "c'est celui qui le dit qui y est!" et qu'en lisant par exemple le compte-rendu de séance du conseil municipal du 19 Septembre 2011 on le découvre aussitôt.
  Nous saluons très aimablement Jean Marchand comme nous le faisons en toute rencontre  avec lui,  avec les membres du conseil municipal ou tout autre mathéen. Pour rebondir sur ce qui peut clocher à Mathay  on peut souligner justement cet excessif esprit de clocher hermétique jusque dans la communication interne,qui, retranché, nuit, jour après jour à la paroisse, urbi et orbi, mandat après mandat durant lesquels les colistiers désabusés, déçus, perclus, se renouvellent en si grand nombre ou démissionnent.
Nous refusons d'entrer plus avant dans une polémique quelle que soit l'habileté journalistique à nous y entraîner nous forçant à réagir. Laissant les faits parler et les avis se forger sur nos propos et nos initiatives nous invitons chacun à participer plus largement à l' avenir de notre monde. Pas de chevaliers blancs contre un prince noir encore moins de Don Quichotte contre des éoliennes mais toujours pour notre part une énergie renouvelable pour l'expression publique et la démocratie. Réagissons si une véhémence mal à propos nous agresse, mais surtout agissons, c'est dans nos cordes et dans celles de tout citoyen.

  Mardi 25 Octobre 2011




Différence entre réalité et analyse selon les instruments dont on se dote.
Pour l'INSEE, Pays de Montbéliard + Territoire de Belfort ne forme pas une "aire urbaine" alors que nous nous le savons, du "Ballon au Lomont".

Cette étude de l'INSEE rapporte néanmoins les chiffres significatifs de notre aire géographique et économique.

  Mardi 11 Octobre 2011


    Le Pays

    Ping pong sur ring, gong.


      Nous n'avons pas connaissance de ces lettres des élus. Seuls les extraits de presse nous parviennent.

      Le télescopage des courriers dont il est fait état dans l'article ci-contre situe le débat et la gravité du problème. 

Mardi 27 Septembre 2011 -I-


  Comment comprendre cet acharnement à vouloir coller à notre association une appartenance  politique précise?
  Nos statuts accessibles dès la page d'accueil de ce site démontrent immédiatement notre capacité à recevoir toutes les opinions à la condition que toute tentative de prosélytisme soit exclue. Il ne s'agit pas ici pour quiconque de faire des émules, encore moins d'imaginer tenir la main d'un électeur qui dépose son bulletin dans l'urne.

  Tout ce que nous écrivons, toutes nos participations actives répondent à cette pluralité qui fait notre force de réflexion.

  Cette pluralité dépasse très largement les nuances politiques pour couvrir l'éventail citoyen, associatif et institutionnel, qui représente réellement notre société, à Mathay comme ailleurs.
  L'écho que nous recevons qui donne une certaine fierté à ceux qui nous le répercute est beaucoup plus fort qu'un simple encouragement et tellement plus probant que le dénigrement sec qui seul serait la réponse à la question.


 

  

  Mardi 27 Septembre 2011  - II-


  le Pays

  dont acte


  Dans le compte rendu de la séance du Conseil municipal du 19 Septembre Il est bien précisé que c'est Monsieur le Maire qui demande le huis clos.

  Quant à notre participation à la moindre commission il nous a été signifié par écrit qu'il n'en était pas question.

Mardi 27 Septembre 2011  - III-


l'Est Républicain

en le disant


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : lundi 19 décembre 2016